par Hannah Rae Finchamp

membre de l'équipe Clif Pro Team, ancienne championne de vélo de montagne de Californie au secondaire, championne de vélo de montagne cross country au collégial.

L’orignal 

Si j’avais reçu un dollar chaque fois que quelqu’un m’a sous-estimée, je serais une fille riche. Mais j’adore ça. Chaque fois qu’une personne me regarde et tire une conclusion hâtive, ça me donne l’occasion de lui donner tort.

«Je suis un orignal. Je suis modeste et je passe souvent inaperçue, mais je suis puissante.»

La première fois que je me suis tenue sur une ligne de départ, à l’âge de 9 ans, un homme trois fois ma taille se tenait devant moi. Je souriais, parce que je savais que je le dépasserais avant le premier virage. Quand j’ai remporté le championnat du monde amateur XTERRA à 16 ans et que mes compétiteurs me regardaient d’un air incrédule, je souriais car que je n’étais pas celle qu’ils surveillaient pendant la course. À 22 ans, quand mon professeur d’université me demande : « Comment est-ce possible que tu sois vététiste professionnelle ? », je souris toujours, parce que je suis capable de bien plus qu’il ne pourrait l’imaginer. 

La plupart des gens me sous-estiment, et ce n’est pas grave. Mes objectifs sont bien plus grands que ce à quoi la plupart des gens peuvent s’attendre, et parfois même trop grands pour que j’en parle à voix haute.

Maillot personnalisé par Hannah Rae Finchamp

Je suis un orignal. Quand les gens énumèrent les animaux dangereux de la montagne, ils pensent aux cougars, aux ours ou aux serpents. L’orignal est souvent oublié ou négligé. L’orignal est un peu maladroit et se promène lentement dans les sentiers. C’est un herbivore qui ne constitue généralement aucune menace. Cependant, l’orignal a très peu de prédateurs naturels. On a déjà vu des orignaux repousser des ours et des meutes de loups. Ayant la capacité de courir à plus de 50 km/h et l’endurance nécessaire pour nager plus de 2 heures, quand il est question de l’orignal, il ne faut pas se fier aux apparences.

L’orignal est le point central de mon ensemble Garneau personnalisé parce qu’il me rappelle que même ce qui est grand et puissant est souvent sous-estimé. Chaque fois que quelqu’un doute de moi, ça ne fait qu’alimenter mon feu. Je persévérerai !

Le chalet

Si on regarde au dos de mon maillot, on peut voir un chalet en bois dans le coin inférieur gauche. Ce chalet représente ma famille. Mon grand-père a construit ce chalet de ses propres mains à Priest Lake, en Idaho, il y a plus de 70 ans. C’est un endroit où je me sens bien et ça me rappelle le village où j’ai été élevée. J’ai commencé la course quand j’avais seulement 9 ans. Pendant 9 ans, il a fallu que ma mère signe mon formulaire de renonciation chaque fois que je participais à une course. Je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui sans ma famille.

Dos du maillot personnalisé d'Hannah Rae Finchamp

La croix 

La croix repose au-dessus du chalet, veillant sur ma famille. En tant que chrétienne, la croix sur ce maillot représente mon « pourquoi ». Ce pourquoi je consacre des milliers d’heures à m’entraîner. Quel que soit votre « pourquoi », identifiez-le et vous trouverez votre raison de rouler.

ECG 

Au cours des 13 dernières années, j’ai poursuivi mes études parallèlement à ma carrière sportive. Mes études m’ont valu deux diplômes : thérapie du sport et sciences de l’activité physique. D’ici la fin de l’année, mon objectif est d’être Hannah Finchamp, ATC, LAT, CSCS.

Les pancakes d'Hannah 

Je suis fière de mes pancakes.

Avec la retraite encore distante de plusieurs décennies, je me vois ouvrir un restaurant de pancakes offrant plus de 50 différentes sortes de pancakes. J’ai même déjà élaboré le menu.

Brontosaurus

«Pour la simple raison que cela m'apporte une joie irrationelle ! Parfois la joie ne nécessite aucune explication. Un sourire peu être la plus puissante des armes.»

Le secret à l'intérieur  

À l’intérieur de ma poche arrière se trouve le symbole à l’origine de tout. Je me souviens d’avoir entendu l’affirmation : « Visualise une flèche et suis sa direction, le plus rapidement possible. » C’est ce qui a éveillé mon goût pour l’aventure et mon côté compétitif. Quand je me tenais sur la ligne de départ pour ma toute première course, je ne savais pas que cela allait un jour me mener à la meilleure équipe de vélo de montagne au monde. Dans ma poche arrière se trouve XTERRA Triathlon : les courses à l’origine de tout.