par Garneau

Rouler avec les pédales automatiques (clipless).

Il peut sembler contre-intuitif de passer des pédales à plateforme que vous pouvez utiliser avec des espadrilles standard aux pédales automatiques qui fixent votre pied à une minuscule pédale de forme irrégulière. Mais lorsque vous aurez fait la transition, vous ne voudrez plus revenir en arrière !

Contrairement aux pédales à plateforme ou à cale-pied, les pédales automatiques permettent aux cyclistes de fixer leurs chaussures aux pédales. Elles fonctionnent comme une fixation de ski et ancrent la cale sur votre chaussure cycliste à la pédale lorsque vous y déposez le pied. Pour libérer la cale, vous n’avez qu’à tourner légèrement votre talon vers l’extérieur. L’idée d’être attaché à ses pédales peut être intimidante au début, mais lorsque vous verrez à quel point il est facile de s’en libérer, vous vous sentirez bien à l’aise.

cleats_0026.jpg

Mais à quoi ça sert, qui voudrait avoir les pieds attachés à ses pédales, peu importe à quel point il est facile de se libérer ? Il y a plusieurs raisons :

Avoir le pied attaché à votre pédale vous permet de pousser et de tirer sur vos pédales, ce qui rend votre coup de pédale plus fluide et bien plus efficace. Pour la même quantité d’énergie dépensée, vous vous rendrez plus loin plus rapidement et plus confortablement que lorsque vous utilisez seulement une force descendante pour faire avancer votre vélo. De plus, pouvoir tirer sur vos pédales vers le haut s’avère particulièrement utile lors de situations nécessitant beaucoup de puissance, comme lors de sprints ou même en montant des côtes.

Les pieds sont attachés au pédales automatiques (clipless) par des cales.

Rouler avec des pédales automatiques vous permettra également de porter de vraies chaussures cyclistes. Outre le look (j’adore le style de mes nouveaux souliers Garneau Course Air Lite), elles ont une utilité bien précise. Les chaussures de vélo se portent confortablement ajustées (comme un gant) et comportent une semelle rigide. Lorsque vous pédalez, aucune énergie n’est gaspillée à faire fléchir la semelle, ni par le glissement de pied dans la chaussure, aussi minime soit-il. Autrement dit, toute la force de votre coup de pédale est transférée directement à la pédale, à la manivelle et à la transmission… Et à vous amener à votre destination !

Finalement, les pédales automatiques vous permettent de rouler avec davantage de contrôle. Vous commencerez instinctivement à distribuer votre poids, à pousser et à tirer avec vos jambes avec grâce, et vous vous sentirez généralement plus en contrôle de votre vélo. Vous aurez l’impression de ne faire qu’un avec votre vélo. Ce phénomène est particulièrement remarquable en vélo de montagne lorsque vous roulez dans des sentiers.

cleats_0025.jpg

Comme des fixations de ski

Tout comme des fixations de skis, la résistance du mécanisme de retenue de nombreuses pédales automatiques peut être ajustée. Si vous commencez tout juste à utiliser ce genre de pédales, votre magasin de vélo local peut vous aider à les ajuster pour que vous soyez à l’aise avec la force requise pour s’y attacher et s’en libérer. Vous voudrez peut-être moins de résistance lorsque vous commencerez. Les cyclistes plus expérimentés aiment une prise plus ferme qui les assure de pouvoir vraiment appuyer sur les pédales pour le dernier sprint vers la ligne d’arrivée, ou pour être les premiers arrivés au café.

Attachez vos pieds et roulez!